Rhagades pruni E EN

Procris du Prunier (Le)

Procris du Prunier (Le), Procris du Prunellier (Le), Turquoise du Prunellier (La)

• Liste rouge: En danger (EN)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Chenilles (4 données):

Vol (9 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Le papillon ne butine pas les fleurs car sa trompe est atrophiée.

Habitats 

En Île-de-France, les principaux milieux de vie de l'espèce sont :

  • Végétations des prairies mésophiles et des pelouses

(Nomenclature issue du Guide des végétations remarquables de la région Île-de-France - Fernez et al., 2015)

Elle utilise comme plante-hôte : Prunus et Calluna.

Ciblage des prospections

Identification nécessitant un examen attentif : confusion possible avec d'autres espèces.
La détermination se fera via l'observation de la couleur des ailes antérieures noir verdâtre à reflets métalliques lorsque les individus sont frais (gris sombre et sans reflet chez les individus plus âgés). L'observation des antennes, bipectinnées, épaisses chez le mâle permet de confirmer la détermination, la confusion avec A. geryon étant possible.

L'absence de comportement de butinage ne facilite pas sa détection de cette espèce. Il faudra le rechercher aux heures les plus chaudes autour des buissons notamment les prunelliers. 

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes