Calliptamus barbarus R EN

Caloptène ochracé

Caloptène ochracé, Criquet de Barbarie

Espèce protégée

Insectes protégés IdF

• Liste rouge: En danger (EN)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 40 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Deux espèces de Caloptènes sont observables en Île-de-France. Les mâles sont généralement plus facilement identifiables et ici, C. barbarus se reconnait à son édéage en forme de "petite pyramide émousée" par comparaison à C. italicus dont le palium est en forme "d'aileron de requin". Les critères permétant de déterminer les femelles des deux espèces sont beaucoup plus délicats à interpréter.

Habitats 

Ce taxon est davantage xérothermophile et plus exigent que C. italicus. Mais les milieux apparaissent cependant relativement équivalents : pelouse écorchée, arides, rocaille et terrain sablonneux à végétation rase et clairsemée.

Ciblage des prospections

C. barbarus est rare en Île-de-France. Il est notamment cité dans les massifs de Fontainebleau et Trois Pignons, mais reste très localisé pour le moment. Les adultes sont visibles de fin juin à septembre. Toute nouvelle station doit impérativement être validée par la détermination et la photographie des pièces génitales d'un individu mâle.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes