Oedipoda germanica NR RE

OEdipode rouge

OEdipode rouge, Criquet à ailes rouges, Criquet rubané, Criquet rouge, Oedipode germanique

• Liste rouge: Eteint régionalement (RE)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 0 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

L’Œdipode rouge est une espèce en régression sur le territoire national. Proche de l’Œdipode turquoise par son écologie, cette espèce est néanmoins plus exigeante. Les cultures en expansion associées aux produits phytosanitaires ont entrainé un recul très important des populations, qui se cantonnent aujourd’hui au sud-est de la France.

La dernière mention faisant référence à cette espèce en Île-de-France date de 1964, à Fontainebleau. Elle est classée en tant que régionalement disparue dans la Liste rouge régionale.

Habitats 

Comme O. caerulescens, il colonise, en tant qu’espèce xérothermophile, les milieux chauds et secs, dénudés et minérales. Cependant, il ne fréquente pas les terrains sablonneux. Ses affinités méditerranéo-montagnardes font qu’on le retrouve exclusivement dans des stations rocailleuses, à végétation rase et éparse.

Ciblage des prospections

Dans les milieux favorables, elle peut être confondue en vol avec les Caloptènes qui ont également les ailes rouges. Toute observation de cette espèce doit être documentée par une photographie. L'adulte est visible entre juin et début novembre.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes