Chorthippus dorsatus AC LC

Criquet verte-échine • Liste rouge: Préoccupation mineure (LC)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 1739 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

C. dorsatus est une espèce peu mobile, qui va rarement se déplacer en dehors d'une zone de 100m² autour de son lieu de naissance. On le retrouve souvent en compagnie de Pseudochorthippus parallelus et Roeseliana roeselii. La confusion avec C. albomarginatus est possible sans une attention particulière à la nervure radiale des tegmina (le critère des carènes latérales n’est pas suffisant), ou au chant.

Habitats 

Le Criquet verte-échine est thermohygrophile. Les bordures de marécage et d’étang, les prairies humides et denses, les zones cultivées où la végétation est relativement haute sont fréquentées par cette espèce, qui a également tendance à s’aventurer dans les milieux rudéraux, les talus, voire les ronds-points.

Ciblage des prospections

Anciennement déterminant de ZNIEFF dans la région, ce criquet est aujourd’hui bien représenté en Île-de-France, la dynamique actuelle des populations étant à l'expansion. On observe les adultes de juin à début novembre.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
26-10-201991230 MontgeronDelphine Lemoine
24-10-201989150 VernoyAxel DEHALLEUX
15-10-201994240 L'Haÿ-les-RosesGuillaume Larregle
13-10-201993100 MontreuilAxel DEHALLEUX
10-10-201978490 Le Tremblay-sur-MauldreAntoine KITA
07-10-201977680 Roissy-en-BrieLuc BERGER
03-10-201993160 Noisy-le-GrandBenjamin Fougère
27-09-201991140 Villebon-sur-YvetteBenjamin Fougère
22-09-201977440 Armentières-en-BrieAntoine KITA
21-09-201989150 VernoyAxel DEHALLEUX

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes