Gomphocerippus mollis AR VU

Criquet des jachères • Liste rouge: Vulnérable (VU)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 386 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

G. mollis est une espèce à la démographie fluctuante, qui peut facilement devenir minoritaire dans un habitat peu ou mal géré (notamment par des fauches trop précoces). L’identification des Chorthippus et des Gomphocerippus est souvent difficile. La connaissance du chant est une nécessité pour s’assurer de l’identification spécifique dans ce groupe morphologiquement uniforme.

Habitats 

L’espèce, xérothermophile, fréquente les pelouses sèches à végétation clairsemée, les terrains arides et rocailleux, les éboulis…

Ciblage des prospections

Le meilleur critère de détermination est le chant, très reconnaissable chez cette espèce qui produit un son différent selon le fémur usité. C’est une espèce plutôt tardive, s’observant de juillet à octobre.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
26-09-201978840 MoissonEddy Loubry
quadrat 1,quadrat 2,quadrat 10
17-09-201977167 PolignyRaphaël Vandeweghe
Avec : Ecosphère - Avec : Xavier HOUARD
10-09-201977300 FontainebleauAxel DEHALLEUX
06-09-201977300 FontainebleauGuillaume Larregle
03-09-201977630 Arbonne-la-ForêtAxel DEHALLEUX
03-09-201977300 FontainebleauGuillaume Larregle
03-09-201977300 FontainebleauAxel DEHALLEUX
29-08-201978840 MoissonEddy Loubry
quadrat 9,quadrat 10,quadrat 8,quadrat 5,quadrat 2,quadrat 12,quadrat 1
29-08-201978270 Mousseaux-sur-SeineEddy Loubry
quadrat 6
25-08-201978520 Saint-Martin-la-GarenneJulien Piolain

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes