Omocestus rufipes AC LC

Criquet noir-ébène • Liste rouge: Préoccupation mineure (LC)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 919 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Son abdomen passant du rouge au jaune et ses palpes à l’extrémité blanche facilitent grandement son identification. Il passe de longues heures à se dorer au soleil du matin, en chantant régulièrement.

Habitats 

Relativement euryèce, mais à tendance xérothermophile, il fréquente les prairies, pelouses, pâturages, landes, bordures de chemin bien exposés, à végétation basse et moyennement haute. Il n’est pas absent des milieux arides.

Ciblage des prospections

C’est le criquet du genre Omocestus le plus commun en Île-de-France. Son identification est aisée sur le terrain, soit par l’observation soit par le chant des adultes entre juin et octobre.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
14-10-201977300 FontainebleauGuillaume Larregle
03-10-201977350 Boissise-la-BertrandQuentin LE BAYON
23-09-201977350 Boissise-la-BertrandQuentin LE BAYON
23-09-201977240 Seine-PortQuentin LE BAYON
17-09-201977167 PolignyRaphaël Vandeweghe
Avec : Ecosphère - Avec : Xavier HOUARD
15-09-201991490 Milly-la-ForêtPierre MIGUET
14-09-201977300 FontainebleauAxel DEHALLEUX
14-09-201977690 Montigny-sur-LoingAxel DEHALLEUX
11-09-201977350 Boissise-la-BertrandQuentin LE BAYON
11-09-201977240 Seine-PortQuentin LE BAYON

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes