Omocestus haemorrhoidalis E CR

Criquet rouge-queue • Liste rouge: En danger critique (CR)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 5 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Le Criquet rouge-queue souffre de l’action conjointe du réchauffement climatique et de l’abandon des pratiques agro-pastorales traditionnelles. Aujourd’hui, ce taxon est menacé sur l’ensemble de la France en dehors de certaines localités montagnardes.

Habitats 

C’est l’espèce du genre la plus xérothermophile, que l’on retrouve dans les formations dunaires, les pelouses rases et prairies sèches. Il apprécie notamment le pâturage modéré par les chevaux et peut donc être observés dans des champs où l'on trouve de tels animaux.

Ciblage des prospections

Très peu de données sont enregistrées pour cette espèce en Île-de-France. Il est adulte de juin à novembre. La confusion est possible avec la femelle de Myrmeleotettix maculatus.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes