Acheta domesticus R LC

Grillon domestique

Grillon domestique, Grillon du foyer, Cri-cri, Grelet, Grillon des maisons, Grillet, Grillot, Crinchon, Guersillon, Petit Cheval du Bon Dieu

• Liste rouge: Préoccupation mineure (LC)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 106 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

L’origine discutée de ce taxon le fait venir d’Asie, ou d’Afrique. Il est commensal de l’homme la plupart du temps, excepté l’été où des individus survivent à l’extérieur des bâtiments.

Habitats 

Le grillon domestique est connu pour sa présence dans les tunnels du métro parisien, où les voyageurs l’entendent parfois striduler. Il fréquente les bâtiments chauffés, souvent en sous-sol, mais peut l’été être retrouvé à l’extérieur : décharge, parterres végétalisés en ville, zone de stockage des débris alimentaires, cuisines…

Ciblage des prospections

Peu de données sont disponibles pour cette espèce en Île-de-France. L’écoute nocturne des stridulations peut permettre de la localiser dans les milieux favorables, à Paris comme dans les villes plus modestes. L'adulte est surtout visible entre juin et octobre.

Les dix observations les plus récentes :

DateCommuneObservateur
12-09-201993300 AubervilliersMaxime Zucca
12-09-201993200 Saint-DenisMaxime Zucca
19-09-201891940 Les UlisGILLES TOURATIER
à l'interieur
13-09-201875019 Paris 19eMaxime Zucca
27-08-201875004 Paris 4eMaxime Zucca
27-08-201877118 BalloyThibault Fourrier
dans mon salon
30-06-201891610 Ballancourt-sur-EssonneGuillaume Larregle
14-11-201791800 Boussy-Saint-Antoineromain PROVOST
Chanteur régulier depuis cet été au moins. A priori dans le sous sol de l'immeuble
05-09-201778510 Triel-sur-SeineSerge Gadoum
31-08-201778510 Triel-sur-SeineSerge Gadoum

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes