Gryllus bimaculatus E NA

Grillon provençal • Liste rouge: Non applicable (NA)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 1 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Gryllus bimaculatus n'appartient pas proprement dit à la faune sauvage francilienne. C'est une espèce strictement méridionnale, vivant dans la moitié sud de la France essentiellement dans les régions du pourtour méditerranéen et en Corse. Sa plus grande taille et ses ailes plus longues permettent de différencier facilement du Grillon champètre. Le Grillon provencale chante plus tardivement dans la saison que le Grillon champêtre, respectivement juillet à septembre contre mai à juin pour Gryllus campestris.

Habitats 

Le Grillon provencale n'est par "terricole" et ne creuse pas de terrier comme le Grillon champêtre. Il se cache sous le pierres, les écorses et autres débrits au niveau du sol.

Ciblage des prospections

Un unique individu femelle (photo ci-dessus) a été trouvé dans le rayon courgette d’un magasin de fruits et légumes de Vauréal fin novembre 2017. L’introduction fortuite de cet individu est vraisemblablement due à un transport passif et impose à cette espèce le statut « NA ». Michka (c’est ainsi qu’elle a été nommée) a vécu une retraite heureuse dans une école maternelle de Conflans-Sainte-Honorine.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes