Tetrix tenuicornis AR LC

Tétrix des carrières

Tétrix des carrières, Tétrix des sablières

• Liste rouge: Préoccupation mineure (LC)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 144 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Comme tous les Tetrix, l’examen à la loupe de certains critères de détermination est nécessaire. Chez cette espèce, la forme brachypronotale est majoritaire.

Habitats 

Le Tétrix longicorne fréquente les milieux secs et majoritairement calcaires (sablières, carrières). Les pelouses sèches peuvent l’abriter si le recouvrement végétal est faible.

Ciblage des prospections

L’espèce est assez peu fréquente en Île-de-France. Les Tetrix mâle ne stridulent pas. Le battage aléatoire des zones favorables, au ras du sol, permet de capturer des individus qui sont difficiles à observer en chasse à vue. Les imagos sont visibles toutes l’année, mais moins en hiver.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes