Diestrammena asynamora NR NA

Sauterelle des serres • Liste rouge: Non applicable (NA)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 0 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Espèce exogène, originaire d’Extrême-Orient. La Sauterelle des serres est un hôte commun des insectariums pour sa facilité d’élevage. C'est un taxon "synanthrope" qui vit en étroite association avec les humains et qui bénéficie de ces activités, dans le cas présent : l'horticulture tropicale.

Habitats 

Espèce ayant une activité exclusivement nocturne, on l’observe difficilement la journée. Elle fréquente les bâtiments, les cavités des constructions humaines qui associent souvent forte température et hygrométrie. Elle a été observée avant les années 1990 dans les serres tropicales du Muséum national d'Histoire naturelle à Paris.

Ciblage des prospections

Espèce jamais observée en nature sous nos latitudes, dont la présence est surtout notable dans les zoos, les insectariums et les serres tropicales. Elle peut être observée à l’état adulte toute l’année. Elle pourrait être observée dans les animaleries et dans les serres tropicales de l'Arboretum de Versailles-Chèvreloup (annexe du Muséum).

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes