Gomphus simillimus R NT

Gomphe semblable • Liste rouge: Quasi-menacé (NT)

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

Emergences (9 données):

Vol (31 données):

Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Espèce estivale dont il existe un bastion régional dans le quart nord-est (Marne et canal de l'Ourcq). Les adultes sont difficiles à contacter même quand le nombre d'exuvies récoltées est important !

 

Habitats  larvaires (calcul sur 32 données)


Grands cours d’eau calmes avec fond sablo-limoneux d'une largeur supérieure à 3 mètres. Se reproduit également dans le canal de l'Ourcq.

Ciblage des prospections

Validation photographique indispensable : une photographie du côté du thorax est nécessaire
Toute observation en dehors du bastion nord mérite une recherche d'autochtonie.

Rechercher les exuvies sur les paleplanches des canaux (position verticale) ou sur les arbres avec chevelu racinaire (entre 10 et 50 cm au-dessus du niveau d'eau).

Cette espèce localisée mérite des prospections ciblées pour évaluer la population dans son bastion et pour vérifier tous les cours d'eau présentant les mêmes caractéristiques morphologiques et physico-chimique. D'ailleurs la Marne et le canal de l'Ourcq devraient être prospectés dans le 93, 94 et 75 à la recherche d'exuvies.

Recherche des exuvies
Indication sur les périodes favorables.

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes