Bittacus hageni E

 

Phénologie (d'après les données de cettia-idf)

(calcul sur 62 données)


Carte de répartition d'après la base de données cettia-idf.fr


carroyagecommunes

Note: Les cartes par mailles 2x2km laissent également apparaitre les communes pour lesquelles il n'existe pas de données plus précises que la citation communale.

Commentaires sur l’espèce

Dans le cadre de l'atlas des Mécoptères de France (Tillier et al., 2009), Bittacus hageni n'a été recensé que dans 12 départements, répartis sur l’ensemble du territoire. Sur les 25 données, 17 sont anciennes, toutes antérieures à 1932, et 8 récentes, postérieures à 1990. Quelques nouvelles données récentes viennent s'ajouter à cette liste (à paraître). L’espèce est donc largement distribuée, mais très rare et localisée en France.

En Ile-de-France, l'espèce n'est connue que de deux stations dans le Val-d'Oise. Les biotopes favorables étant peu nombreux dans la région, l'espèce doit être très rare et extrêmement localisée.

Bittacus hageni est une espèce estivale. Dans notre région, il n'a été trouvé que dans des sous-bois ombragés et très humides. 

Habitats 

Bittacus hageni semble affectionner les biotopes humides et très ombragés. Ainsi, les deux stations du Val-d'Oise présentent de grandes similitudes : il s'agit de sous-bois marécageux restant humides tout au long de l'année. 

Ciblage des prospections

Espèce à rechercher de fin juin à fin septembre dans les sous-bois très  humides ombragés. 

Une photographie ou la capture du spécimen est fortement recommandée. 

 

Avertissement: Les cartes et graphiques présentées ne correspondent qu'à l'état actuel des connaissances et ne peuvent être considérées comme exhaustives. Le projet d'atlas dynamique est une retranscription en temps réel des contributions de chacun sur la base de données et toute nouvelle donnée est à ce titre intéressante, même pour les espèces les plus communes